Les erreurs courantes à éviter lors de la conception de cartes de visite

cartes de visite

Publié le : 27 juillet 20236 mins de lecture

La carte de visite demeure un outil incontournable dans le monde professionnel. Grâce à elle, vous vous présentez à vos contacts pour qu’ils puissent vous joindre ultérieurement. Certaines règles sont à respecter pour une communication efficace, sous peine de renvoyer une image négative.

Vigilance sur la qualité du papier

La première erreur consiste à choisir une carte de visite personnalisée avec une qualité médiocre. Une situation défavorable, car vous savez que la première impression compte beaucoup. Vous réalisez ce choix par souci d’économie financière, mais malheureusement, ce n’est pas un bon calcul, car vous n’inspirez pas la confiance. Mieux vaut investir un peu plus pour laisser une impression positive à vos collaborateurs. D’ailleurs, vous découvrirez une sélection disponible ici avec différents niveaux de finition et nous vous recommandons une gravure minimum de 300g/m². Selon vos préférences, orientez-vous vers une finition brillante ou mate. Mais vous pourriez également aller plus loin dans la sélection du papier en ne retenant que les supports ayant la certification PEFC ou FSC. C’est une manière de prendre soin de l’environnement en utilisant uniquement un papier issu d’une gestion responsable des forêts. D’ailleurs, c’est un argument supplémentaire que vous pourriez utiliser au moment de remettre vos cartes professionnelles.

Nous vous recommandons : Choisir de belles cartes de visites pour taxis en ligne

La cohérence des informations

Avant de vous lancer dans l’impression de cartes de visite, relisez-vous plusieurs fois pour vérifier la quantité et la qualité des informations. Même si vous pourriez parfois être tenté d’inclure de nombreux renseignements, ce n’est pas toujours efficace, car votre carte de visite apparaît comme surchargée. Résultat, vos interlocuteurs éprouvent les plus grandes difficultés à la lire. Dans tous les cas, privilégiez la lisibilité en vous concentrant sur les éléments essentiels. Il ne s’agit pas de présenter votre parcours professionnel, mais simplement d’utiliser le support comme un outil de prise de contact. Dans le doute, basez-vous sur un modèle de carte de visite depuis le site ooprint.fr, car c’est une plateforme reconnue pour sa fiabilité. Au minimum, vous prévoyez d’indiquer votre prénom, votre nom et votre titre professionnel. Sans oublier d’inclure le nom de votre organisation, vos coordonnées téléphoniques, votre adresse postale et votre e-mail. Parfois, il est recommandé d’inscrire votre site Web et les réseaux sociaux que vous utilisez.

Prendre le temps nécessaire pour une mise en page réussie

Gardez en tête que votre carte de visite constitue un support marketing capable de véhiculer une image professionnelle. Pour parvenir à un tel résultat, vous soignez méticuleusement la mise en page et vous êtes attentif au design général. Même si vous aimez l’originalité, évitez les polices d’écriture illisibles ou fantaisistes. Conservez une harmonie générale avec des couleurs sobres, dans la limite de trois. Par exemple, deux couleurs pour les éléments graphiques et une seule couleur pour la police d’écriture. Si vous n’avez pas les compétences nécessaires, il est une fois de plus utile de vous orienter vers une imprimerie professionnelle, car celle-ci met à votre disposition de nombreux modèles. Sinon, vous n’aurez d’autres choix que de vous attacher les services d’un graphiste, mais le coût financier sera forcément plus important. Bien évidemment, les règles typographiques s’appliquent. Il est préjudiciable de commettre des fautes d’orthographe, d’oublier les accents et les majuscules. Si tel est le cas, votre carte de visite nuit à votre image, car vous ne l’avez pas conçu correctement dès le départ.

Ignorer les détails de l’impression

Avant de valider la conception de votre carte de visite, plusieurs options s’offrent à vous comme le gaufrage, le vernis sélectif ou encore la dorure à chaud. Au premier abord, vous pourriez penser que ces éléments ne sont d’aucune utilité, car le coût financier augmente. En réalité, ce n’est absolument pas le cas, car les finitions spéciales vous permettront d’augmenter la qualité finale de votre support. Plutôt que d’avoir une simple carte de visite, celle-ci laisse un souvenir mémorable avec un aspect haut de gamme. Si vous faites abstraction des détails de l’impression, votre support aura les plus grandes difficultés pour se distinguer de la concurrence. Donc, prenez connaissance de ses finitions spécifiques en réalisant différentes simulations pour renforcer votre impact visuel. D’ailleurs, rien ne vous empêche de commander un échantillon en modulant les détails d’impression pour que vous puissiez vous faire une idée plus précise du rendu final. Ensuite, vous ne retenez que la carte de visite la plus impactante. En suivant nos différents conseils, concevoir une carte de visite devient un véritable jeu d’enfant. Ce sont des règles simples, mais que de nombreux professionnels ont tendance à l’ignorer.

Plan du site